Connaître sa personnalité

L'humain est un être social. Il est entouré de ses semblables et doit interagir constamment avec d'autres personnes dans sa vie quotidienne.

Nous avons tous des besoins à satisfaire. Et nous ne pouvons pas survivre dans la solitude totale. Toutefois, on est tous différents, ayant chacun nos préférences, nos comportements et nos réactions.

Souvent cette différence crée une opposition, qui à son tour peut mener au conflit.

Mais au lieu de faire la guère, surtout dans le domaine de management, on verra comment, au contraire, tisser de nouveaux liens d'amitié avec notre entourage dans le but de réussir notre entreprise.

Dans cette leçon nous introduirons la psychologie et l'un de ses premiers aspects - la personnalité.
Les connaissances acquises nous permettront de mieux connaitre nous-même, afin de découvrir nos points forts et faibles. Elles nous permettront également de trouver l'approche vers les gens qui nous entourent, pour profiter de leur aide quand cette dernière nous sera nécessaire.

La Psychologie

La psychologie est une science qui permet de comprendre le comportement des personnes. Elle propose des moyens de comprendre ses propres attitudes et réactions, de même que celles des autres.

Et permet aussi de trouver un sens aux expériences que nous vivons et de résoudre les problèmes auxquels nous faisons face chaque jour.

Elle contribue également à améliorer les pratiques de management en aidant les gens à donner un sens à leur travail et développer leurs compétences.

Le comportement

En psychologie, un comportement désigne une action ou une réaction, plus ou moins complexe, intériorisée (dans la tête ou le corps) ou extériorisée (sous la forme de manière d’être ou d’agir, observables).

Il peut s’agir par exemple d’une pensée, d’une émotion, d’une attitude, d’un acte ou d’une conduite.

Comprendre les attitudes et les comportements des individus

Pour comprendre les comportements d’une personne, un observateur attentif peut tenter de découvrir les événements passés et peut-être ainsi en déduire la rationalité. Il pourrait dire que ces comportements sont des réponses à des stimuli et qu’ils visent à produire un effet.

Les individus réagiraient donc à des demandes qui les stimulent. Entre les stimuli et les effets recherchés se produisent cependant plusieurs phénomènes qu’on ne peut pas observer directement, car ils se produisent dans la tête de la personne ; c’est la fameuse « boîte noire ».

Il est en effet difficile, voire impossible, de savoir exactement ce qui se passe dans la tête d’une personne lorsqu’elle agit.

Néanmoins, on peut toujours savoir à quoi s'attendre et comment réagir en ayant l'image de la personnalité d'un individu.

La personnalité

La personnalité est un concept important en psychologie. Il aide à comprendre les attitudes et les comportements des individus.

La personnalité est l’image qu’on a de soi-même.

La personnalité se construit durant l’enfance et adolescence, et continue de s’enrichir jusqu’à la fin de la vie.

Il existe deux principales façons de définir la personnalité :

  • A. Ensemble des comportements observables (l’image que projette une personne)
  • B. Ensemble des processus qui expliquent les comportements observés (la nature essentielle de la personne)

Les personnalités normales, difficiles et anormales

Les risques psychosociaux en milieu de travail sont nombreux : la pression des échéances, la surcharge de travail, les conflits, le manque de soutien et de reconnaissance. Ces risques mettent à épreuve la capacité d’adaptation et la résistance des personnes, ce qui pourrait déclencher des problèmes de comportement, voire de troubles mentaux.

La personnalité normale

  • * elle est capable de faire des choses de manière autonome et efficace
  • * elle est capable de s’adapter aux situations de manière efficace et positive
  • * elle est capable d’éprouver des sentiments de bien-être et d’accomplissement
  • * elle est capable de s’accomplir et d’actualiser son potentiel

Quatre fonctions sont à la base de personnalité normale :

  • la cohérence
  • la vitalité
  • la conscience de soi
  • la conscience de son milieu

Les personnalités difficiles et anormales

L’anormalité se définit par : les symptômes, les dysfonctionnalités des traits, les troubles de l’identité, les difficultés affectives, les problèmes d’autorégulation et de contrôle des impulsions, les problèmes interpersonnels.

Personnalité difficile à des traits de personnalité qui sont mesadaptés, mais elle arrive tant bien que mal à s’ajuster aux situations. Les personnalités difficiles sont généralement tendues, anxieuses et irritables.

Personnalité anormale souffre d’un trouble de la personnalité : elle n’arrive pas à s’adapter, soit parce qu’elle ne reconnaît pas ses problèmes, soit parce qu’elle ne se sent pas capable de changer.

Les traits de personnalité : la théorie des cinq facteurs (Big Five)

La théorie des cinq facteurs décrit la personnalité à l’aide des facteurs suivants : névrosisme, extraversion, ouverture, agréabilité et conscience.

Le névrosisme

Le facteur névrosisme désigne une disposition aux émotions négatives. Il décrit comment l’individu prend conscience de ses émotions négatives, en particulier la tristesse, la peur et la colère, et comment il les gère. Contraire de stabilité émotionnelle : tendance à éprouver facilement des émotions désagréables comme la colère, l'inquiétude ou la dépression, vulnérabilité.

L’extraversion

Le facteur extraversion concerne les rapports sociaux, la vitalité et des émotions positives. Il décrit comment un individu prend conscience de ses émotions positives telle la joie et l’amour, et comment il les gère. Énergie, émotions positives, tendance à chercher la stimulation et la compagnie des autres, fonceur.

L’ouverture

Le facteur d’ouverture est en lien avec l’imagination, l’ouverture d’esprit et en méta-conscience. Il décrit de traits des traits de personnalité associés à l’adaptabilité et à la créativité. Appréciation de l'art, de l'émotion, de l'aventure, des idées peu communes, curiosité et imagination.

L’agréabilité

Le facteur d’agréabilité se rapporte aux tendances interpersonnelles, au style d’attachement et à l’affiliation. Il décrit des traits de personnalité associés à la conscience de soi et des autres, ainsi qu’à la conscience morale. Une tendance à être compatissant et coopératif plutôt que soupçonneux et antagonique envers les autres.

La conscience

Le facteur conscience est lié au contrôle des impulsions, à la maîtrise de soi, en auto régulation et à l’accomplissement. Il décrit des traits de personnalité associés à la conscience morale, à autodétermination et à l’efficacité personnelle. Autodiscipline, respect des obligations, organisation plutôt que spontanéité ; orienté vers des buts.

Dans notre prochain article on verra l'outil MBTI. Ce dernier est l'outil le plus complet, le plus clair et le plus utilisé aujourd'hui partout dans le monde professionnel pour découvrir sa propre personnalité et celle des autres.

À bientôt!

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire